Journée portes ouvertes 2018

La journée portes ouvertes de l’ULB aura lieu le mercredi 14 mars 2018. Si vous désirez plus d’information, rendez-vous sur la page des journées portes ouvertes de la faculté. Vous pouvez également prendre contact avec les secrétariats compétents.

 
2000s_309
2000s_310

N’oubliez pas l’évaluation des enseignements, votre avis compte !

evalens_affiche_2018franc_ais_pdf_photo

Langues et cultures à l’ULB : Chine et Japon

Ces 12, 15 et 16 février, rendez-vous au Japon et en Chine (à Bruxelles) ! 

Le 12 février, de 12h à 15h au Foyer Culturel du campus du Solbosch, un « Après-midi au Japon », mêlant tradition et modernité, permettra de découvrir l’art de la préparation et de la dégustation des sushis, la danse J-Pop et la musique traditionnelle japonaise. Cet après-midi se clôturera avec une cérémonie du thé à 15h.

Les 15 et 16 février, le Foyer Culturel servira de cadre à une immersion en Chine dès 11h. Des enseignants de l’Institut Confucius initieront les visiteurs aux arts de la calligraphie et du découpage de papier traditionnel. Une exposition de dessins du nouvel an chinois « Nianhua » sera également accessible : le 16 février marque en effet le début de l’année du Chien. 

Au plaisir de vous y voir !

Chaire Francqui 2017-2018 : « Ourouba. Les politiques de l’arabité »

En février et mars 2018, la Faculté de Lettres, Traduction et Communication accueillera M. Yves Gonzalez-Quijano (Maître de conférences, Université Lumière Lyon 2) pour une série de conférences sur la construction politique de l’identité arabe. Ces conférences permettront à un public principalement étudiant d’aborder divers aspects de la production culturelle actuelle (littérature, traduction littéraire, médias, cinéma, arts plastiques) d’une « identité arabe moderne » en relation avec l’expression politique, notamment par le biais des réseaux sociaux lors des « printemps arabes ».

La leçon inaugurale aura lieu ce 23 février 2018 à 18h30, dans l’Auditorium R.42.5.503 (Campus du Solbosch).

 Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Informations : http://www.ulb.ac.be/facs/ltc/chaireFranqui.html

Nouveau projet de recherche B-Magic (financement EOS) pour notre centre de recherche CiASp

CiASp, le centre de recherche en cinéma et arts du spectacle de la Faculté de Lettres, Traduction et Communication, a obtenu le projet de recherche B-Magic autour de l’impact culturel de la lanterne magique octroyé par le FWO et le FNRS dans le cadre de l’appel « Excellence of Science (EOS) « . Ce programme est destiné à financer des projets entre chercheurs du nord et du sud du pays. Pas moins de 269 projets ont été reçus et analysés en 2017, 38 projets caractérisés par un très haut niveau d’excellence ont ensuite été sélectionnés, dont 3 projets en sciences humaines seulement.

Le projet B-Magic. The Magic Lantern and its Cultural Impact as Visual Mass Medium in Belgium (1830-1940) vise à écrire l’histoire de la lanterne magique comme médium de masse en Belgique, pour ainsi faire une contribution essentielle à l’histoire culturelle du pays ainsi qu’à l’historiographie des médias internationaux. Il veut redécouvrir les différentes fonctions des spectacles de lanterne au sein du sphère public belge, plus particulièrement en ce qui concerne son usage dans le cadre de la transmission et la négociation de connaissances de toutes sortes, de normes et de valeurs, et cela par différents groupes sociaux. Des scientifiques, professionnels et amateurs du métier de spectacle, enseignants et prêtres, mouvements et organisations politiques, tous faisaient amplement usage de récits visuels projetés, pour informer, divertir, enseigner et mobiliser des publics, souvent bien au-delà de 1000 personnes par évènement. Le lanterne magique fut le premier médium de masse pour communication visuelle capable de contester le mot imprimé comme mode d’information et de communication dominant, offrant ainsi à toutes les couches de la société, lettrées ou analphabètes, de l’information visuelle autour de la nature, la religion, la science, les nouvelles technologies et les pays étrangers.

Le consortium du projet B-Magic, qui sera coordonné par le professeur Kurt Vanhoutte de l’Université d’Anvers (UA), est composé de chercheurs de l’université d’Anvers (UA), de l’université de Leuven (KULeuven), de l’université d’Utrecht (UU), de l’Université catholique de Louvain (UCLouvain) et de l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Il rassemble ainsi une équipe interdisciplinaire composée de chercheurs actifs dans différents domaines (cinéma, histoire du spectacle, histoire urbaine, histoire des sciences, sciences de l’information et de la communication, sémiologie, et narratologie).

Le CiASp accueillera dans le cadre des ce projet deux nouveaux chercheurs post-doctoraux et deux nouveaux doctorants, qui seront supervisés par les professeurs Dominique Nasta et Karel Vanhaesebrouck.

Contacts : Dominique Nasta: dnasta@ulb.ac.be – Karel Vanhaesebrouck: kavhaese@ulb.ac.be